Bienvenue au DTC KLUB

un forum caché dans un endroit sombre et hostile
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Running Men

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Petitgibus
Lost in your asshole
avatar

Nombre de messages : 1675
Age : 39
Localisation : Au fond à gauche et occasionnellement Clichy
Date d'inscription : 07/02/2005

MessageSujet: Re: Running Men   Mar 9 Sep - 19:11

Dernier triathlon cette saison à Gérardmer dans les Vosges. Un superbe lieu, une bonne ambiance avec du monde ce qui change des autres triathlons et une belle épreuve bien relevée.

La natation avait été un de mes points faibles l'année dernière avec un pti coup de barre, alors cette fois, je me suis motivé autant que je pouvais en essayant de relancer et de m'appliquer même si je paniquais un peu dans mes gestes. Je finis les 1.5km en 32mn48s, un peu deçu par mon temps, car je pensais avoir mieux nagé, mais peut-être ai-je encore trop de mal à me diriger dans l'eau sans faire trop d'écart... jsais pas

La partie vélo est la plus dur avec 3 boucles d'environ 13km et 2 côtés à franchir avec un pourcentage moyen de 10% pouvant jusuqu'à 18% ! Je vais les 2 premiers tours dans le même temps avec pas mal d'efficacité, même si je freine trop à mon goût dans les grandes descentes. J'avais peur de me viander encore comme au mois de mai, car c'était au même endroit... Dans le 3ème tour, la météo nous joue des tours et la pluie s'invite je décide d'être encore plus prudent dans les descentes. Au final, je boucle les 40km en 1h50mn11s.

La course à pied se déroule sous la pluie, le parcours (2 boucles de2.5km) comprend quelques petites bosses et un long faux plat montant de 1km. J'ai de bonnes sensations et je n'ai pas de crampes contrairement à l'année dernière.

Au final, je finis très satisfait de mes sensations et de ma course dans ce lieu superbe en 3h22mn soit 5mn32s de mieux que l'année dernière.
Je finis 435ème sur 614 inscrits et 547 finishers.

L'année prochaine, je passe à des distances supérieures avec le Moyenne Distance sûr (3km de natation / 80km de vélo / 20km de course à pied)et peut-être un Longue Distance (3km de natation / 110km de vélo / 30km de course à pied) qui sait.

_________________
Si j'aurais su, j'aurais pas v'nu !
COLOOOOOGNEEEEE !!! BAYOOONNEEEE !!! DAXXXXEUUU !
Cé bon ça ! Y'en a des biiieeeens !
L'amour est parfois plus profond que ton cul ! (Ptigib')
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Petitgibus
Lost in your asshole
avatar

Nombre de messages : 1675
Age : 39
Localisation : Au fond à gauche et occasionnellement Clichy
Date d'inscription : 07/02/2005

MessageSujet: Re: Running Men   Mar 21 Oct - 13:03

Bon, j'aurais dû mettre les temps de Walid et moi au 10km de Neuilly ce week-end, mais comme Wawa était malade suite à une absorbtion abusive d'alcool, j'ai fait la course seul, enfin pas vraiment puisque j'avais notre pote Julien qui m'a servi de lièvre pour la course (lui se préservant pour un trail de 72km la semaine prochaine!!!).

Donc, bien emmener par mon pote et malgré un départ trop rapide, j'ai réussi à battre mon record sur la distance: 44mn 50s, soit 13.38km/h de moyenne.
J'ai fini 184ème sur 730 finishers.

_________________
Si j'aurais su, j'aurais pas v'nu !
COLOOOOOGNEEEEE !!! BAYOOONNEEEE !!! DAXXXXEUUU !
Cé bon ça ! Y'en a des biiieeeens !
L'amour est parfois plus profond que ton cul ! (Ptigib')
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dede
Plot de 36kg
avatar

Nombre de messages : 212
Age : 33
Localisation : Beauvais
Date d'inscription : 31/05/2005

MessageSujet: Re: Running Men   Mar 21 Oct - 18:32

show must go on bravo pti gib a au fait ta vu mon post pour ton tee shirt vraimen dsl bibi

_________________
Que la force soit dans ton cul jeune benowan
L'apprentissage est souvent long et dur, au depart c'est plutot touffu puis plus tu t'eloigne du point de depart plus tu prend du plaisir, et finallement tu eclabousse les autres avec ton savoir!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Petitgibus
Lost in your asshole
avatar

Nombre de messages : 1675
Age : 39
Localisation : Au fond à gauche et occasionnellement Clichy
Date d'inscription : 07/02/2005

MessageSujet: Re: Running Men   Lun 17 Nov - 19:48

Toujours dans ma recherche d'aller plus loin en vue de changer de distance lors de mes prochains triathlons, à savoir passer du Distance Olympique au Moyenne Distance (3km de natation puis 80km en vélo et enfin 20km en course à pied), ce dimanche j'ai fait le semi-marathon de Boulogne.

C'était une première pour moi qui n'avait fait que des 10km en compétition de réaliser un semi-marathon soit plus de double de la distance: 21.100km.

Je suis satisfait de ma course, car j'ai eu de bonnes sensations en étant à peu près régulier et sans véritable passage à vide ou gros coup de barre pour ce que je qualifie d'un bon résultat pour moi et d'un résultat correct au vu du 1er qui fait seulement 1h00mn09s !!!

Au final, je réalise un temps de 1h44mn50s pour couvrir les 21km100 soit une moyenne légèrement supérieure à 12hm/h.

Je finis 2136ème sur 3906 finishers.

_________________
Si j'aurais su, j'aurais pas v'nu !
COLOOOOOGNEEEEE !!! BAYOOONNEEEE !!! DAXXXXEUUU !
Cé bon ça ! Y'en a des biiieeeens !
L'amour est parfois plus profond que ton cul ! (Ptigib')


Dernière édition par Petitgibus le Mar 18 Nov - 12:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dede
Plot de 36kg
avatar

Nombre de messages : 212
Age : 33
Localisation : Beauvais
Date d'inscription : 31/05/2005

MessageSujet: Re: Running Men   Lun 17 Nov - 23:41

niais TDB pti gib a quand le marathon de new york calin

_________________
Que la force soit dans ton cul jeune benowan
L'apprentissage est souvent long et dur, au depart c'est plutot touffu puis plus tu t'eloigne du point de depart plus tu prend du plaisir, et finallement tu eclabousse les autres avec ton savoir!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Petitgibus
Lost in your asshole
avatar

Nombre de messages : 1675
Age : 39
Localisation : Au fond à gauche et occasionnellement Clichy
Date d'inscription : 07/02/2005

MessageSujet: Re: Running Men   Mar 10 Mar - 17:26

Dimanche dernier, Ptigib est parti se promener à Vincennes et dans Paris.
La pluie ne l'a pas trop dérangé mais quand même avoir le cul mouillé c'est pas terrible surtout lorsque l'on court. Moi, j'aime pas courir avec le cul mouillé !
Bref, dimanche c'était le 17ème semi-marathon de Paris et le Ptigib' et bien il avait décidé de le faire.

Au final, je fais un temps légèrement moins bien que celui de Boulogne:
1h44mn57s Soit le 6184ème chrono sur 16598 arrivants du sexe masculin (pas possible d'avoir un classement général comprennant les filles). Mais là n'est pas l'important, car ce semi-marathon n'était pas un objectif en soi.

En effet, mon temps est plus que correct sachant que la veille au matin j'avais fait plus de 100km à vélo à rythme bien soutenu avec des gars de mon club et le soir j'avais fait 2.4km lors d'un entraînement natation.
Tout ça pour voir comment mon corps réagissait à un effort quasi similaire, mais sur 2 jours et bien sûr pas enchaîné, que le Moyenne Distance que je me suis fixé comme objectif le 07 juin à Niederbronn.

Au final, j'ai vu que j'avais du mal sur le semi, où j'ai ressenti pas mal de fatigue et de lassitude mais vu que mon temps est quasi similaire avec celui de Boulogne (pour 7 secondes), c'est plutôt encourageant.

Le chemin est encore long, mais petit à petit je progresse...

A bientôt pour d'autres news sur Ptigib le dingo qui voulait faire un jour le triathlon d'Embrun.

_________________
Si j'aurais su, j'aurais pas v'nu !
COLOOOOOGNEEEEE !!! BAYOOONNEEEE !!! DAXXXXEUUU !
Cé bon ça ! Y'en a des biiieeeens !
L'amour est parfois plus profond que ton cul ! (Ptigib')
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ChaCha
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 815
Localisation : Lille et accessoirement dans ton cul
Date d'inscription : 05/02/2005

MessageSujet: Re: Running Men   Mer 11 Mar - 8:55

ché bin min 'tiot !

(est-ce qu'on a le droit de dire "Cours, Forrest !" dans ce topic ?)
Spoiler:
 

_________________
La vitesse de la lumière étant supérieure à celle du son, certains en profite pour briller avant d'avoir l'air con !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myspace.com/dimcoal
Petitgibus
Lost in your asshole
avatar

Nombre de messages : 1675
Age : 39
Localisation : Au fond à gauche et occasionnellement Clichy
Date d'inscription : 07/02/2005

MessageSujet: Re: Running Men   Lun 27 Avr - 17:11

Bon, j'suis trop ouf, cette année risque de marquer un tournant dans ma pratique du triathlon, car je viens de revoir mes ambitions à la hausse et tenter 1 ou 2 Longue Distance dès cette année !
En attendant, toujours dans ma préparation pour le Moyen Distance de Niederbronn le 07 juin, j'ai participé hier à un Duathlon Longue Distance à Douai (dans le Ch'nord). Le duathlon diffère du triathlon par le fait que la natation du début est remplacé par de la course à pied. Les distances étaient 10km de Course à pied, enchaîné avec 80km de Vélo et de nouveau 10km de Course à pied.

Voici mon résultat:

Pos NOM Prénom Cat Cap-1 Pos Cap-1+Vélo Vélo Pos Cap-2 Pos Tps final

141 PERE JEAN YVES Senior 0:46:28 150 3:24:49 2:38:21 140 0:49:41 114 04:14:30

Je suis super content de ma course où j'ai eu de bonnes sensations et je fais des temps plus que correct vu mes capacités, de plus je ne finis pas dernier (141 sur 163) malgré le plateau très relevé de l'épreuve (épreuve qualificative pour les championnats de france !).

_________________
Si j'aurais su, j'aurais pas v'nu !
COLOOOOOGNEEEEE !!! BAYOOONNEEEE !!! DAXXXXEUUU !
Cé bon ça ! Y'en a des biiieeeens !
L'amour est parfois plus profond que ton cul ! (Ptigib')


Dernière édition par Petitgibus le Mer 29 Avr - 19:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Son
Pass Garçonnet
avatar

Nombre de messages : 427
Age : 36
Localisation : Maintenon
Date d'inscription : 06/02/2005

MessageSujet: Re: Running Men   Mar 28 Avr - 22:37

Ca devient serieux tout ca ! Bravo mon ptit Gibus !

_________________
Tout savoir sur :

Moi - www.myspace.com/sonietchka
Mon groupe I.C - www.myspace.com/icgroupe
Mon groupe Teirz Inconnues - www.myspace.com/teirzinconnues
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/icgroupe
Petitgibus
Lost in your asshole
avatar

Nombre de messages : 1675
Age : 39
Localisation : Au fond à gauche et occasionnellement Clichy
Date d'inscription : 07/02/2005

MessageSujet: Re: Running Men   Lun 18 Mai - 20:00

1er triathlon de la saison pour Ptigib' avec un Courte Distance (1.5km/40km/10km) pour se mettre en jambes et une confirmation de ma progression avec un bon temps total malgré des conditions météo pas très favorables (avec notamment du vent en natation et à vélo).

Mes temps:
Natation : 32mn45s (toujours dans les temps habituelles)
Vélo: 1h20mn04s (soit plus de 30km/h de moyenne)
Course à pied: 49mn03s (la vraie progression, car j'ai moins perdu de temps par rapport à d'habitude et mes temps sur course seule)
Total: 2h41mn52s

Au final, je finis 382ème sur 512 finishers pour 559 inscrits.

La suite, le 07 juin pour le Half-Iron Man de Nieberbronn Les Bains !

_________________
Si j'aurais su, j'aurais pas v'nu !
COLOOOOOGNEEEEE !!! BAYOOONNEEEE !!! DAXXXXEUUU !
Cé bon ça ! Y'en a des biiieeeens !
L'amour est parfois plus profond que ton cul ! (Ptigib')
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Petitgibus
Lost in your asshole
avatar

Nombre de messages : 1675
Age : 39
Localisation : Au fond à gauche et occasionnellement Clichy
Date d'inscription : 07/02/2005

MessageSujet: Re: Running Men   Mer 10 Juin - 20:04

Ca y est, je suis passé dans le grand bain du Longue Distance.
Dimanche dernier, sous un ciel parfois pluvieux, j'ai fait mon 1er Half Ironman à Nierderbronn les Bains en Alsace.
Comme son nom l'indique, c'est la moitié d'un Ironman, soit 1.9km de natation, 90km de vélo et un semi-marathon (21.1km) enchaînés.

Super sensation, très bon temps et super satisfaction, en ce moment tout se porte comme un charme vis-à-vis des mes compétitions, ce sera sans doute différent les 21 juin et 30 juillet à Cublize et l'Alpe d'Huez, je risque de souffrir méchamment (haute montagne oblige).

Bref, après une bonne natation où j'arrive à m'extirper du peloton et à nager plutôt tranquille le long de l'étang et à bien poser ma nage, enfin parfois.
Je prends mon vélo et m'élance sous la pluie battante qui se calmera voir disparaîtra selon les endroits traversés. Sur le vélo, je me sens bien au début puis au bout d'un certain temps, je m'inquiète de ne pas avoir rattrapé une personne de mon club, présumée plus faible sur le vélo. Ca m'énerve (comme qui dirait Helmut Fritz) et du coup je me sens un peu moins bien et je commence à me demander si j'aurais dû autant appuyer sur les pédales. Je pose le vélo après une moyenne de 31km/h sur les 90km (franchement bien vu le parcours accidenté). On m'informe que la personne de mon club est juste devant. Je fais une transition supersonique et me retrouve nez-à-nez avec lui pour le début de la course à pied. Je suis rassuré, je vais pouvoir dérouler (je vais plus vite que lui normalement).
Là, petite frayeur, j'ai oublié ma montre sur le vélo, pas le temps de retourner la chercher, je vais perdre un temps précieux. Tant pis, je ferais ma course à pied au feeling, c'est peut-être mieux ainsi. Les sensations sont bonnes, j'ai pas mal aux jambes, mais je sais que je vais sans doute souffrir dans les côtes (c'est l'Alsace tout de même !). Je compte les 1er kilomètres, ça grimpe dès le 2ème kilomètre, mais je m'accroche. Au fur et à mesure, mon angoisse passe. Je sens que je suis en forme, j'ai pas de coup de barre, je tiens le bon bout ! Au 20ème kilomètre, je sais que je vais finir, je suis heureux. Je passe la ligne d'arrivée fier de moi.

Mes temps:
Natation : 32mn35s
Vélo: 2h52mn45s
Course à pied: 1h59mn41s
Total avec les transitions : 5h31mn59s

Je finis 508ème sur 891 inscrits à plus d'1h40 du vainqueur, mais à 40mn du meilleur de mon club et à près de 25mn devant le dernier de mon club.

_________________
Si j'aurais su, j'aurais pas v'nu !
COLOOOOOGNEEEEE !!! BAYOOONNEEEE !!! DAXXXXEUUU !
Cé bon ça ! Y'en a des biiieeeens !
L'amour est parfois plus profond que ton cul ! (Ptigib')
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Petitgibus
Lost in your asshole
avatar

Nombre de messages : 1675
Age : 39
Localisation : Au fond à gauche et occasionnellement Clichy
Date d'inscription : 07/02/2005

MessageSujet: Re: Running Men   Ven 26 Juin - 19:50

L’Half Iron-Man de Niederbronn le 06 juin était un 1er test avant de me lancer dans le grand bain du vrai Longue Distance. Après avoir plutôt assuré et fier de mes sensations et impressions, j’étais plutôt confiant pour le triathlon Longue Distance de Cublize ce dimanche 21 juin.
Les distances étaient sensiblement les mêmes, même si la difficulté vis-à-vis du dénivelé en vélo et en course à pied étaient beaucoup plus importants.
A vrai dire, la chose qui me faisait le plus peur, c’était la natation. Certes à l’entrainement, j’avais déjà fait 3km de nage, mais en compétition c’était une grande première et mes craintes allaient se vérifier. Alors que je n’avais pas eu de problèmes avec mes lunettes de natation lors du CD de Pont Audemer et du MD de Niederbronn, cette fois la poisse m’a poursuivie.
En plus de la bagarre habituelle des départs, très vite de l’eau rentrait dans mes lunettes et m’empêchait de nager correctement. J’ai dû à plusieurs reprises m’arrêter pour vider l’eau et tenter de bien les régler. Ce n’est qu’après 650m que je réussis à faire les bons réglages !
Je fais mon 1er tour sans trop de problème et je suis confiant pour le 2ème, mais alors que je commence à entamer le demi-tour du 2ème tour, je commence à avoir un poing de côté, du coup, j’essaie de m’appliquer afin de ne pas trop m’épuise. Il doit me rester encore 400m quand la lassitude me gagne, j’accélère le mouvement car je trouve le temps plus que long et je me dis que je me suis sans doute « endormi » pendant la partie natation, j’aurais dû forcer un peu plus, mais bon c’est trop tard maintenant, j’arrive au bout… mais BON DIEU qu’est-ce que c’est long 3km, quand je pense qu’il y en a qui font des Ironman toute l’année, faut être mazo pour se coltiner 1h/1h30 de natation surtout quand on est pas très bon !
Après une transition assez bien gérée, je prends mon vélo et m’élance pour les 100km, j’avais bien étudié le parcours (sur le papier), mais je vais découvrir qu’il était plus ardu que je ne pensais. Plus de 1330m de dénivelé m’attende et ça grimpe certes pas beaucoup et plutôt de façon très pentu, mais les côtes sont assez longues ou du moins plus que je ne pensais. Néanmoins, je me sens plutôt bien et je trouve ma cadence plutôt bonne, j’arrive à relancer parfois et même à accélérer pendant les descentes, histoire de reprendre un peu de temps et faire grimper la moyenne… Je n’ai pas trop l’impression d’avoir une baisse de régime pendant le deuxième tour, même si c’est indéniablement quelque peu le cas. Pour l’instant, la confiance est au rendez-vous et je prends chaque épreuve les unes après les autres.
Viens la partie course à pied, j’ai pas les jambes en compote et je me dis que comme le dénivelé est moins important qu’à Niederbronn (pour 1km de moins), je me dis que ça devrait aller…mais je me rends vite compte encore une fois que tous les profils et calculs ne valent rien comparer au vécu et aux sensations. Après 1.5km de plat, ça commence à monter, encore une fois pas sec, mais de façon continu, ce qui casse bien le moral. Heureusement, les organisateurs ont mis plein de messages pendant ces 3km de montée, ce qui fait que le 1er tour, je vais le passer en me distrayant avec tous les messages et en m’efforçant à ne pas marcher. Le 1er tour passe bien, je trouve ma moyenne correcte et je commence à croire que je peux boucler ses 20km en moins de 2h et surtout descendre sous les 7h au général ce qui serait au dessus de toutes mes attentes. J’avais prévu entre 7h au meilleur des cas, mais plus 7h30 en réalité. Au final, avec le bon vélo que j’ai fait plus la course à pied qui se profile plutôt bien, ça devrait le faire… je décide qu’au 19km, je lâcherais tout pour m’assurer de cela. Lors du 2ème tour, la grosse côte passe mois bien, je traîne davantage des pieds, mais je serre les dents, SURTOUT NE PAS MARCHER, me dis-je. Enfin la descente s’amorce, je sais maintenant que je vais aller au bout, le 19km kilomètre est là, je profite de la descente pour dérouler les jambes et avoir une bonne amplitude, j’accélère et je serre les dents. J’arrive à ne pas faiblir, mais je lutte comme un beau diable. La ligne d’arrivée est dorénavant visible, je sers le poing et continue sur ma lancée (le sprint m’est impossible). Je regarde le chrono en passant la ligne d’arrivée, 6h59mn47s ! Je l’ai fait ! Je vois les autres gars de mon club qui sont là, je me sens ailleurs, je suis hagard et vidé mentalement. Je ne sais plus quoi faire… j’ai payé sans doute mon dernier kilomètre, mais j’y suis arrivé, j’ai bouclé mon 1er LD. Je ne pense plus désormais qu’au LD de l’Alpe d’Huez, l’objectif de cette année… ça va être dur, mais encore une fois je ferais tout pour y arriver…
La suite donc le 29 juillet...

Mes temps:
Natation (3km): 1h02 environ avec le temps de transition
Vélo (100km): 3h54 environ avec le temps de transition
Course à pied (20km): 2h03 environ avec le temps de transition
361ème sur 526 inscrits pour 498 finishers.

_________________
Si j'aurais su, j'aurais pas v'nu !
COLOOOOOGNEEEEE !!! BAYOOONNEEEE !!! DAXXXXEUUU !
Cé bon ça ! Y'en a des biiieeeens !
L'amour est parfois plus profond que ton cul ! (Ptigib')
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Conan
Fenwick
avatar

Nombre de messages : 320
Age : 39
Localisation : Bagneux
Date d'inscription : 06/02/2005

MessageSujet: Re: Running Men   Mar 30 Juin - 19:51

On ne peux dire que bravo !!!

_________________
Des fois, il vaut mieux ne rien dire et passer pour un con que de l'ouvrir et ne laisser aucun doute à ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Petitgibus
Lost in your asshole
avatar

Nombre de messages : 1675
Age : 39
Localisation : Au fond à gauche et occasionnellement Clichy
Date d'inscription : 07/02/2005

MessageSujet: Re: Running Men   Mar 4 Aoû - 18:41

Petit ou plutôt gros compte rendu de la course phare de ma saison, le triathlon Longue Distance de l’Alpe d’Huez (2.2km de natation / 115km de vélo pour près de 2700m de denivelé / 22km de course à pied)

La bonne nouvelle vient de la température de l’eau: 17°C, soit 3 degrés de plus que l’année dernière ! J’essaye de bien nager et parfois de suivre les pieds de certains concurrents, je me sens bien. J’ai un peu d’eau qui rentre dans mes lunettes mais rien d’excessif ou de très dérangeant. Je décide de partir un peu à gauche contrairement à la masse pour être plus tranquille à nager, peut-être était-ce un mauvais choix, mais vu mon temps je n’ai pas l’impression que ça m’a tant desservi que ça. Vers la fin, j’accélère un peu et je bats des jambes pour les réveiller et les préparer au vélo et oh surprise... une mini-crampe me foudroie quelques secondes. Là je me dis : "Ouch si ça commence comme ça, qu’est-ce que ça va donner sur le vélo… " disturbed
Je sors de l’eau pas trop essoufflé: 42mn, pile dans les objectifs que je m’étais fixé ! Je cours jusqu’à mon vélo et commence ma transition.
2 semaines auparavant, je m’étais acheté spécialement pour cette course des chaussettes de compression pour éviter les crampes, j’avais décidé de les enfiler après la natation…grave erreur. Une paire de chaussette classique même avec les pieds mouillés ça va (quoi que), mais des chaussettes de compression toutes serrées… jsais pas Je mets un temps immense et m’agace car je n’arrive pas à les enfiler rapidement, mais j'y parviens tout de même et je pars à vélo sous plus de 30°C et un gros soleil.
Les 25 premiers kilomètres sont très roulants, vive le faux-plat descendant ! bigup Je ne force pas sur les pédales, "prudence et économie" sont les maîtres mots de la journée, je risquerais de le payer plus tard et ça pas question ! 36km/h de moyenne au moment d’aborder la 1ère difficulté du parcours vélo : le col de l’Alpe du Grand Serre. Certes il n’est pas très difficile, mais il y a tout de même près de 13km de montée pour plus de 900m de dénivelé. Je le monte sans forcer en près d’une heure. La descente est plaisante, mais encore une fois je n’appuie pas sur les pédales…économie…
66ème km le ravitaillement personnel pris, je pars en direction du col d’Ornon 16km de montée pour moins de 600m de dénivelé. Ca grimpe pas fort et je me fais un peu doubler mais c’est long et sans doute bien traitre alors je ne panique pas et garde mon allure. Les 3 derniers kilomètres sont un peu plus durs. La descente est technique et je frôle souvent les 60km/h, je sais qu’il ne me reste "plus que" l’Alpe d’Huez et ses 21 virages. J’y arrive après avoir passé plus de 4h35 sur le vélo et près de 5h25 après le départ de l’épreuve !
Je monte à une bonne allure, régulière, je rattrape quelques personnes et d’autres me dépassent. Les jambes sont plutôt bonnes, mais quelques peu crampeuses je sais que la course à pied va être difficile, même si j'essaye de ne pas trop y penser, chaque chose en son temps.
Au virage 4, je commence à être ému aux larmes, car je sais que la fin n’est plus très loin (enfin celle du vélo) et que si je pose le vélo, j’irai au bout. Reste tout de même 4km à faire à plus de 10%. Virage 2 : De nouveau, l’émotion me submerge, je relance un peu… pour la forme... bigup
Je pose le vélo, content de ma montée, quasi-similaire à celle de l’année dernière en 1h43mn20s, alors que j’ai fait 100km avant contre 17km lors du Courte Distance.
Je pense encore que je fais pouvoir faire une course à pied correcte, même si je sais que ça va être difficile vu le denivelé. J'essaye de reprendre mon souffle pendant la transition et tente de me calmer, puis je m’élance en course à pied à une allure correcte pour 3 tours de plus de 7km. Je crains la montée de près d’un 1km vers le kilomètre 4, mais pour l’instant ça va…
Puis tout à coup, au bout de 500m de course à pied, mes jambes ne répondent plus et je me mets à marcher. J’essaye plusieurs fois de relancer la machine, mais rien n’y fait mes jambes ne veulent plus courir… Je patiente et arrive devant la montée que j'effectue toujours en marchant. Je profite de la descente pour courir et retrouver une allure. Je finis mon 1er tour avec un sentiment partagé, pourtant une fois le 2ème tour engagé, j’ai les larmes aux yeux. Je sais que je vais aller au bout même si ça va être dur. Le 2ème tour passe mieux, même si je m’arrête à presque chaque ravitaillement pour boire, par flemme et peur de la déshydratation, chose que je ne vais pas tarder à regretter… 15ème kilomètre, après un énième arrêt ravitaillement, je repars en courant pour 10m pour m’arrêter sentant que mon estomac me dit stop. Je me mets à vomir de l’eau. J’attends un peu, je marche 10m, pour m’arrêter de nouveau, je n’ai pas fini de recracher toute l’eau que j’ai bu en trop. Ca fait déjà plus de 2h que je courre sans aucune lassitude. Je marche, je courre machinalement, mon cerveau s’est éteint depuis longtemps. Je sais que je ne ferais pas moins de 10h comme souhaité, à moins que je retrouve les jambes d’Usan Bolt, mais ce n’est pas grave. Je ne cherche même pas à accélérer, je savoure le dernier kilomètre qui me reste à parcourir. Peu importe le temps, je serais allé au bout. Dans la ligne droite d’arrivée, j’accélère, je suis heureux, je tape dans la main de tous les gars du club venu m’accueillir sur la ligne d’arrivée.

Mes temps:
Natation: 42mn26s Transition 1: 06mn16s
Vélo: 6h19mn36s Transition 2 : 03mn11s
Course à pied: 3h04mn20s
Total: 10h15mn49s

Je finis 441ème sur 516 finishers pour 654 inscrits, soit près de 150 abandons !!!
Voilà, l’objectif de l’année a été accompli. Je suis soulagé et en même temps impatient de remettre le couvert pour tenter Embrun en 2010 ou pas. eek

Voilà, merci d'avoir tout lu, tu peux retourner bosser maintenant !

_________________
Si j'aurais su, j'aurais pas v'nu !
COLOOOOOGNEEEEE !!! BAYOOONNEEEE !!! DAXXXXEUUU !
Cé bon ça ! Y'en a des biiieeeens !
L'amour est parfois plus profond que ton cul ! (Ptigib')
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nayth
Vauban
avatar

Nombre de messages : 95
Age : 36
Localisation : Antony
Date d'inscription : 22/02/2007

MessageSujet: Re: Running Men   Mer 5 Aoû - 12:07

bigup bravo je suis contente pour toi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Son
Pass Garçonnet
avatar

Nombre de messages : 427
Age : 36
Localisation : Maintenon
Date d'inscription : 06/02/2005

MessageSujet: Re: Running Men   Sam 15 Aoû - 21:58

god god god et pourvu que ca dure ! Bravo bravo, c'est un vrai exploit personnel que tu viens de faire, c'est génial !

_________________
Tout savoir sur :

Moi - www.myspace.com/sonietchka
Mon groupe I.C - www.myspace.com/icgroupe
Mon groupe Teirz Inconnues - www.myspace.com/teirzinconnues
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/icgroupe
Petitgibus
Lost in your asshole
avatar

Nombre de messages : 1675
Age : 39
Localisation : Au fond à gauche et occasionnellement Clichy
Date d'inscription : 07/02/2005

MessageSujet: Re: Running Men   Lun 7 Sep - 14:07

Fin de saison 2009 pour le triathlon et dernier chrono pour un Half-Ironman dans les Vosges à Gérardmer avec 2000m de dénivelé en vélo.

Natation : 38mn12s pour boucler les 1.9km
Transition 1 : 4mn03s
Vélo: 3h45mn45s pour boucler les 93km
Transition 2 : 2mn24s
Course à pied: 1h57mn58s pour boucler les 22km.

Temps total: 6h28mn25s.Je finis 546ème sur 954 participants dont 906 finishers.

Rendez-vous l'année prochaine pour ma tentative de l'Embrunman (le triathlon de plus dur de France): 3.8km de natation dans un lac de montagne bien froid / 188km de vélo dans les Hautes Alpes avec 5000m de dénivélé et la montée notamment du col de l'Izoard et pour finir un marathon, soit 42.195km de course à pied. disturbed

_________________
Si j'aurais su, j'aurais pas v'nu !
COLOOOOOGNEEEEE !!! BAYOOONNEEEE !!! DAXXXXEUUU !
Cé bon ça ! Y'en a des biiieeeens !
L'amour est parfois plus profond que ton cul ! (Ptigib')


Dernière édition par Petitgibus le Mar 17 Aoû - 16:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Petitgibus
Lost in your asshole
avatar

Nombre de messages : 1675
Age : 39
Localisation : Au fond à gauche et occasionnellement Clichy
Date d'inscription : 07/02/2005

MessageSujet: Re: Running Men   Mar 17 Aoû - 16:20

4ans, voilà 4 ans que je me suis enfin décidé à réaliser cet objectif fou: faire un Ironman.
Moi, le petit gros qui n'avait jamais nagé, couru ou fait du vélo, je me lancais dans cette aventure suite à une idée qui avait germé il y a plus de 10ans devant mon poste de télévision.
4 ans d'entraînement, de remise en forme, de progression dans l'effort pour finalement parvenir au graal: finir l'un des triathlons les plus durs au monde qu'est l'Embrunman.
Ici point de temps exceptionnel à faire, juste finir est déjà une performance en soi. Beaucoup se sont cassés les dents devant ce monstre.

Pourtant tout ne fut pas de tout repos cette année, outre les conditions climatiques difficiles pour s'entraîner avec la pluie, le froid et la neige, se sont ajoutés des soucis de tout ordre dont physiques (une première pour moi) qui m'ont fait douté jusqu'il y a peu de temps. A ce moment-là, le soutien et les messages d'encouragements de certains m'ont beaucoup aidé et je les en remercie. bigup

Tout ça pour arriver enfin le 15/08 au départ de l'Embrunman. La veille, les conditions météo sont catastrophiques; une pluie battante ne cesse de tomber de 13h00 à 23h00 ! Les prévisions pour le lendemain sont meilleures, mais avec des risques d'averses et un retour de la pluie prévue pour 17h00.

Après une nuit très courte et pertubé par le stress et l'anxiété, je me lève à 2h40 pour petit-déjeuner. disturbed
A 4h, nous partons avec 2 gars du club pour le lieu de départ. Nous arrivons à 4h30 et commencons à préparer nos affaires. Je ne réalise toujours pas que je fais m'élancer pour faire l'Embrunman, sauf 2 minutes avant le départ où l'émotion me monte aux yeux un bref instant avant que je ne reprenne mes esprits.
6h: le départ est donné. 860 triathlètes s'élancent pour 3.8km de natation. Malgré la longueur de l'épreuve et le noir au départ, ça bastonne grave ! Je me prends quelques coups mais je ne m'affole pas. J'essaye de bien nager, de pauser ma nage. Je boucle le 1er tour à ma grande surprise en 32mn ! Je me dis que je suis parti peut-être trop vite, mais je me sens bien. Je continue le 2nd tour sur ma lancée pour sortir au final en 1h05mn37 s !!! Plus de 10mn avant le temps que je m'étais fixé, c'est toujours ça de gagner pour mieux passer les barrières horaires, me dis-je. Et oui car en plus de la difficulté de l'épreuve, tout au long du parcours plusieurs barières horaires existent et si on arrive après et bien... tout s'arrête ! pleure
Après une transition où je prends le temps de bien me changer et me couvrir, je m'élance pour la partie vélo: 188km pour 5000m de dénivelé avec notamment le col de l'Izoard à gravir. Je franchis les difficultés les unes après les autres, je parviens à garder plus ou moins mon avance tout au long du parcours malgré quelques averses par endroit. Mais surtout, je sens que je suis bien physiquement et que je ne puise pas trop dans mes réserves, je ne suis pas dans le rouge ! Je pause le vélo après 8h50 d'effort. Je suis toujours dans les temps. gratte
Je décide de prendre mon temps pour la transition pour faire un arrêt sanitaire, reprendre mon souffle, et faire une bonne course à pied, un peu trop même... la faute aussi à la jeune demoiselle du staff qui s'est proposée de me masser les jambes ! Embarassed
Je commence le marathon: 42km195 pour 400m de dénivelé positif avec de bonnes sensations, sans doute dû à mon long arrêt à la transition... j'ai 6h10 pour finir l'épreuve dans les temps, je commence à y croire même si je sais aussi que le marathon peut être aussi une grande désillusion et que rien n'est définitif quand on fait un Ironman et je vais vite le réaliser. Alors que mon allure est correcte, au 13ème kilomètre je bois un verre d'eau trop frais et mon estomac se réveille. Il n'apprécie pas du tout ! J'essaie de courir, mais mon estomac me force à m'arrêter. Je sens que je vais vomir, je m'arrête et là malgré plusieurs tentatives rien ne sort. J'essaie de repartir et ça recommence, mais toujours rien. puker Tant pis et je repars avec ce mal de ventre. Je fais 3-4km avant de trouver de l'eau pétillante qui me remet un peu d'aplomb. Mais la fin de mon 1er tour est marqué par l'apparition de la pluie. Une pluie battante s'abat sur tout ceux qui sont encore en train de courir et je n'ai strictement rien pour me protéger. Mon K-way et ma veste running sont dans l'aire de transition. Je vais devoir finir en trifonction et manchettes les 23km restants. Confused Je commence à avoir froid, je suis trempé, je peine à courir. Mon allure chute inéxorablement à 7.2km/h de moyenne... Neutral Là, je commence mes petits calculs, il me reste 17km et je me dis que si je continue comme ça je n'ai plus que 15mn de marge sur le temps limite. S'il m'arrive quelque chose comme un nouveau mal de ventre ou quoi que ce soit, ça va être juste. What the fuck ?!? Alors je me fais violence, je n'ai pas fait tous ces efforts pour me faire sortir juste avant la fin. J'accélère et étonnament, ça se passe bien. Je maintiens l'allure et je remonte d'autres triathlètes les uns après les autres, le moral remonte malgré la pluie et la nuit qui est tombée. Twisted Evil Ma vitesse moyenne remonte de 7.2 à 7.6km/h. Je finis sans m'arrêter aux ravitaillements et sans marcher dans les montées. Je m'arrête juste avant la ligne d'arrivée pour savourer. Je suis finisher de l'Embrunman après 15h52 d'effort. Je suis heureux et content de ma performance. cheers

Je finis 665ème sur 860 participants et 725 finishers pour 135 abandons ou hors délais.

Je remercie tous les gens qui m'ont soutenu et encouragé avant et pendant.
J'ai une pensée également à Benoît Menestrier qui m'a brillament coaché depuis mai pour aboutir à ce résultat. salut

Merci pour tout à vous tous et à bientôt.

Jean-Yves


_________________
Si j'aurais su, j'aurais pas v'nu !
COLOOOOOGNEEEEE !!! BAYOOONNEEEE !!! DAXXXXEUUU !
Cé bon ça ! Y'en a des biiieeeens !
L'amour est parfois plus profond que ton cul ! (Ptigib')
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Running Men   

Revenir en haut Aller en bas
 
Running Men
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Liquidation Totale "Running Conseil Nantes"
» RUNNING UP THAT HILL (pv).
» Bike & Run Génération-Raids de Verneuil-s-Seine
» Chaussures spé. Tri
» [Fan-Clip] Bionicle AMV "Running out of Time".

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue au DTC KLUB :: DTC Klub :: Discussions générales-
Sauter vers: